Les jardins du trèfle rouge

 

Projet phare des 21 actions de transition d'Ungersheim : 8 hectares de terres communales dédiées à la production de légumes.

 

Après la mise en place de la restauration scolaire 100 % bio en 2009, la commune poursuit son programme "de la graine à l'assiette". Elle rachète les baux qui la lient à un agriculteur en vue d'y installer une exploitation maraichère bio dont les produits pourront être consommés en circuit court, pour les enfants du périscolaire et pour l'ensemble des habitants du village.

 

Depuis 2010, cette acquisition est signée et des contacts sont entrepris pour voir par quels moyens techniques et partenariaux ce projet peut prendre forme.

 

Eu égard à la conjoncture sociale actuelle, l'option d'intégrer une facette sociale par le biais d'un chantier d'insertion est retenue.

 

2010 a été la première année de cultures, effectues avec un groupe d'habitants du village. Certains d'entre vous ont participé aux plantations, aux récoltes ou aux ventes. 2010 fut également l'année de la mise en place des partenariats.

 

La rencontre de la municipalité avec l'association ICARE de Sentheim qui a une expérience de plus de 15 ans d'un chantier d'insertion ayant pour support une exploitation maraîchère bio, fut déterminante.

  

Venez profiter des légumes frais chaque semaine !

 

Le Réseau Cocagne, la richesse du collectif : En 1991 démarre à Chalezeule (Doubs) le premier Jardin de Cocagne, sous forme associative. Issu d’un modèle suisse, ce nouveau type d’exploitation maraîchère biologique à caractère social suscite rapidement l’intérêt. En quelques années une cinquantaine d’autres Jardins de Cocagne voit le jour partout en France. Pour favoriser leur développement, les Jardins créent en 1999 une entité nationale : le Réseau Cocagne.

 

Depuis, le Réseau Cocagne met tout en œuvre pour animer et représenter le réseau des Jardins de Cocagne, co-construire et essaimer de nouveaux projets, consolider et mutualiser les acquis et les expériences. Les Jardins de Cocagne, le cœur du métier : Les Jardins de Cocagne sont des exploitations maraîchères biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle.

 

Par la production de légumes biologiques, vendus en circuit-court sous forme de paniers hebdomadaires à un réseau d’adhérents-consommateurs, les Jardins de Cocagne favorisent le retour à l’emploi de femmes et d’hommes en situation précaire et leur permettent de (re)construire un projet professionnel et personnel. Un salarié sur deux intègre un emploi ou une formation à l’issue de son parcours dans un Jardin de Cocagne.

 

La Charte Cocagne :

 

·  Lutter contre les exclusions et la précarité par l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté.

·     Etre labellisé en Agriculture Biologique.

·     Intégrer la filière professionnelle agricole locale.

·     Une production commercialisée en circuit-court à un réseau d’adhérents-consommateurs. Le Réseau Cocagne en chiffres (chiffres issus de la dernière Evaluation nationale des Jardins de Cocagne) :

ð135 structures adhérentes, dont 120 Jardins de Cocagne en activité, une dizaine en projet

ð4 320 salariés en contrat d’insertion

ð25 090 familles d’adhérents-consommateurs

ð60 à 100 légumes différents, 50 semaines par an

ð845 salariés permanents

ð1 840 bénévoles

ð380 hectares de cultures biologiques répartis sur tout le territoire français

ð12 millions d’euros de vente de légumes bio (Prix moyen d’un panier familial : 13 euros).

• À l’issue de son parcours d’insertion, près d’un jardinier sur deux réussit à intégrer un emploi ou une formation.

 

Chaque semaine, c’est un assortiment de 5 à 6 légumes frais de saison, récoltés à maturité à la main, pour préserver goût et qualités nutritionnelles, qui se retrouvent dans le panier des adhérents-consommateurs des Jardins.

 

Des paniers de légumes de saison bio

 

En ce encore début d'année l’association Icare- Jardins du Trèfle Rouge relance sa campagne d'adhésion.  Son objectif est d’offrir un travail à des personnes éloignées de l’emploi, par la production de légumes en agriculture biologique.

 

Pour recevoir toutes les semaines un panier de légumes de saison bio, cultivés localement et pouvoir ainsi agrémenter de délicieux plats cuisinés, il vous suffit de contacter l’association ICARE au 03.89.66.19.99 ou jardins.icare@hrnet.fr qui vous indiquera la marche à suivre.

 

Pour de plus amples informations vous pouvez cliquer sur le lien suivant :

 http://icare.reseaucocagne.asso.fr/fonctionnement-du-panier/

 

Des légumes frais bio au marché

 

Retrouvez aussi bientôt les légumes sur le marché d’Ungersheim !

 

N’hésitez pas à les contacter 03 89 66 19 99  ou  jardins.icare@hrnet.fr

   

Les paniers

Deux types de paniers sont disponibles :

 

- Le grand panier à 53,50 €/mois, soit 13,11 €/semaine en moyenne), idéal pour une famille et pour tous les gourmands de légumes, il est composé d'environ 5 variétés.

 

- Le petit panier à 34,50 €/mois (soit 8,45 €/semaine en moyenne), format duo ou solo composé de trois à quatre variétés de légumes avec de plus petites quantités.

http://icare.reseaucocagne.asso.fr/fonctionnement-du-panier/

 

 

Le Réseau Cocagne

Les Jardins d'Icare et les Jardins du Trèfle Rouge sont des jardins de Cocagne, membres du Réseau Cocagne, qui regroupe plus d'une centaine de jardins de ce type en France. ces sont des chantiers d'insertion qui proposent à des personnes en difficulté socioprofessionnelle, un contrat de travail dans le domaine du maraîchage biologique. Les salariés, dont 40 % de femme dans l'association Icare, sont encadrés par une équipe de professionnels de l'insertion et du maraîchage.


La spécialité des Jardins de Cocagne est de produire et de commercialiser les légumes sous forme de paniers hebdomadaires auprès d'un réseau local d'adhérents consommateurs. 

 

Contact

1, place de la mairie

68190 UNGERSHEIM

Téléphone : 03.89.48.11.28

Horaires d'ouverture de la mairie :

du lundi au vendredi

de 10h à 12h et de 14h à 17h



 

DÉCHETTERIE

DE PULVERSHEIM

 

 

 

Zone Industrielle de la Thur

68840 PULVERSHEIM

Tél. : 03.89.48.20.86.

 

Du lundi au vendredi de

9h à 11h 30 et de 14h à 18h

Samedi en continu de

9h à 18h